Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
22 Oct 2021

Blog Post

Paris: déjà-150Pts en 4 séances, le luxe perd de son côté10%
Banque & Finances

Paris: déjà-150Pts en 4 séances, le luxe perd de son côté10% 

Newsever – Le CAC40 (-2,43%) qui parvient à préserver les 6.
600 pour une poignée de points (clôture à 6.060) a également réussi à ne pas chuter plus lourdement que le 19 juillet dernier (-2,5%).
Ce fut une vraie séance de liquidation dans le secteur du “luxe” à paris, avec -9,5% sur Kering, -6,4% sur LVMH, pas loin de -5% sur Hermès… du jamais vu depuis fin février 2020.
Les volumes d’échanges de près de 5,4MdsE sont 2 fois supérieurs à la moyenne des 6 dernières semaines et ils sont très inhabituels pour une mi-août.

Mais cette journée apporte une nouvelle illustration du principe des vases communicants : Wall Street perdait jusqu’à -2% sur les “futures” ce matin alors que le CAC40 chutait de -3% (il a effectué une incursion vers 6.560Pts) mais les indices US ne perdaient pas plus de -0,5% à 15H30 et 2 heures plus tard, le Dow Jones est presque revenu à l’équilibre, le S&P500 a carrément inversé la vapeur et progresse de 0,4% -tout comme le Nasdaq-, cela tient presque du miracle vu le contexte sanitaire et les “minutes” de la FED publiées la veille.

Comme souvent, les indices US apparaissent étonnamment résilients face au plongeon de l’E-Stoxx50 (-1,6% à 4.123), mais c’est un grand classique: les gérants US liquident des positions en Europe pour soutenir leur marché domestique… et ça fonctionne à merveille ce jeudi, veille de “3 sorcières”!

Les valeurs du “luxe” dévissent depuis 3 jours alors que X-Jinping a déclenché mardi une offensive contre les revenus anormalement élevés, le manque de contribution fiscale des entreprises qui gagnent beaucoup d’argent… et l’étalage ostentatoire d’un statut social qui sert surtout de révélateur à un creusement inopportun des inégalité.

En ce qui concerne les ‘minutes’ de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), les responsables envisagent de réduire la politique de relance monétaire de l’institution dès la fin de cette année, l’économie américaine ayant fait de “nouveaux progrès substantiels” vers ses objectifs de stabilité des prix et d’emploi, résume Wells Fargo.

“Le discours du président de la Fed Jerome Powell la semaine prochaine à Jackson Hole sera désormais d’autant plus au centre de l’attention, alors que les investisseurs attendent de nouveaux indices sur une stratégie potentielle de réduction”, estime Deutsche Bank.

Cet après-midi, les opérateurs ont pris connaissance des inscriptions aux allocations chômage, lesquelles ont diminué de -29.000 (à 348.000) la semaine précédente (chiffre révisé) : il s’agit du plus faible niveau enregistré depuis mars 2020 (17 mois).
La moyenne mobile sur quatre semaines s’établit à 377.750 en recul de 19.000 par rapport au niveau révisé de la semaine précédente.

Durant la semaine du 2 août, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités s’établit à 2.820 000, une baisse de 79.000 par rapport au niveau révisé de la semaine précédente.

Déception en revanche sur côté de l’indice de la Fed de Philadelphie (“Philly Fed”) qui ressort en baisse de -2,5Pts à 19,4 en août, alors même que les économistes espéraient en moyenne une légère progression de l’indice.
Enfin, L’indice composite des indicateurs avancés des Etats-Unis, calculé par l’organisation patronale Conference Board, a crû de 0,9% au mois de juillet, une progression à peu près conforme à l’estimation moyenne des économistes.
Cette séance est également marquée par un lourd décrochage du baril de pétrole, de -2% (c’est la 6ème séance de repli consécutif), avec un Brent revenu au contact des 66$/baril.

Dans l’actualité des valeurs à Paris, Kering chute de -9,5% ce jeudi et de -17,5% en une semaine.

Rubis (-1%) a indiqué mercredi soir que le séisme qui a touché Haïti le 14 août n’a qu’un impact limité sur son activité.
Le groupe est présent dans le pays depuis 2017 via l’acquisition de Dinasa et de sa filiale Sodigaz.

Voltalia fait savoir que la production d’électricité de sa centrale biomasse de Kourou, en Guyane Française, a été certifiée par le label du Programme for the Endorsement of Forest Certification (PEFC), plus grand certificateur forestier mondial.

Copyright (c) 2021 -. Tous droits réservés.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *