Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
22 Oct 2021

Blog Post

Le revenue-based finance pour financer ses campagnes digitales
Newsbeat

Le revenue-based finance pour financer ses campagnes digitales 

Les banques sont peu enclines à accorder des prêts pour le financement des campagnes marketing, pourtant nécessaires au développement de ces entreprises.

C’est un fait : les e-commerçants sont actuellement mal servis par les options de financement présentes sur le marché. Les levées de fonds sont souvent fastidieuses et contraignantes.

Investir massivement en marketing, oui, mais avec quel argent ?

Pour les e-commerçants et DNVB, le développement de leur notoriété passe par la mise en place de leviers simples comme le content marketing, le SEO ou les réseaux sociaux. Cependant, ces outils se révèlent souvent peu efficaces à court terme et montrent leurs limites s’ils ne sont pas associés à une stratégie marketing adaptée.

Une campagne d’acquisition web, dont le coût moyen annuel s’élève à environ 30 000 euros par an, semble ainsi être la voie royale pour se développer rapidement. Un investissement important pour ces entreprises qui ne disposent pas toujours d’un capital de départ conséquent ou d’une trésorerie adaptée.

Pour répondre à ces enjeux, deux possibilités de financement s’imposent alors à ces commerçants : le crédit bancaire qui demande de nombreuses garanties ou la levée des fonds en equity, un processus long, très sélectif et coûteux en capital. Ces solutions sont souvent peu adaptées et très contraignantes.

Dans ce contexte, le revenue-based finance (RBF) représente une troisième voie salutaire. Tout droit venue des Etats-Unis, cette  méthode de financement pensée par les entrepreneurs et pour les entrepreneurs, permet de financer les campagnes d’acquisition en mobilisant des investisseurs sans diluer leur capital. Il offre ainsi la possibilité de reverser des montants proportionnels au chiffre d’affaires tout en bénéficiant d’un retour financier progressif sans sortie à gérer.

Le revenue-based finance, nouveau réflexe des entreprises en quête de croissance 

Peu connu du tissu entrepreneurial français, ce mode de financement représente une alternative intéressante pour les sociétés qui souhaitent accélérer leur croissance. Cette innovation financière permet ainsi d’obtenir un financement en 24h en conservant 100% du capital et par la suite de rembourser en fonction de son chiffre d’affaires et des ventes effectuées. 

En pratique, les investisseurs disposent avant de s’engager de toutes les données pour évaluer les performances de l’entreprise qu’ils souhaitent accompagner (comptes bancaires, comptes Shopify, Facebook Ads, etc).

Sur cette base, un scoring de performance (trafic sur le site, chiffre d’affaires, qualité des campagnes publicitaires) et financier (analyse de vos transactions bancaires) est réalisé. Si l’entreprise est éligible, les fonds sont directement transférés sur une carte de paiement virtuelle et prêts à être utilisés pour une campagne. 

Dans un contexte de bouleversement économique mondial inédit, le RBF semble être un modèle alternatif particulièrement adapté aux contraintes et aux enjeux de croissance des entreprises. Pour ces dernières, il offre la garantie de garder le contrôle sans pour autant sacrifier une partie de leurs capitaux propres ou donner une partie de leurs actifs en garantie. 

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *