Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
25 Sep 2021

Blog Post

Des Start-up africaines décomplexées en quête d’une collaboration win-win
Brèves

Des Start-up africaines décomplexées en quête d’une collaboration win-win 

Dans un contexte de révolution technologique qui avance à grande vitesse et qui intègre aussi l’Afrique dans sa croissance, le potentiel de développement, de collaboration et d’enrichissement de l’offre numérique est exponentiel surtout sur le jeune continent. Certes, le taux de pénétration d’Internet (25% de la population en Afrique sub-saharienne) n’est pas encore à la hauteur des ambitions, mais la connectivité avance vite, les investissements sont soutenus et les compétences ne manquent pas.

Si on exclut cette période de pandémie particulière, la progression du taux de pénétration d’Internet a été fulgurant avec un taux de croissance de 10 199 % sur la période 2000-2018 (570 % en Europe et 219 % en Amérique du Nord), selon l’Institut ” Internet World Stats ” ! Les premiers câbles reliant l’Europe, l’Afrique et l’Asie ont été mis en activité qu’en 2002 et ce développement résulte principalement de l’essor des technologies sans fil et de la FinTech africaine en particulier.

La Banque mondiale (1) évoque une moyenne de 25 % d’internautes en Afrique subsaharienne, contre 60 % en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, pour une moyenne mondiale de 50,8 % (contre 82,4 % en Europe et 87,6 % en Amérique du Nord). L’Afrique du Sud a passé la barre des 57 % de la population avec accès à Internet en 2019 contre 70% (2). Selon les chiffres dévoilés par le Digital Report 2020, 59% de la population mondiale avait accès à internet à fin 2019, soit 4,5 milliards de personnes.

Il est vrai que le taux de bancarisation reste parmi les plus faible au monde mais cela n’empêche pas le développement fulgurant et sans limite du Mobile Money. En 2020, le continent africain comptait 562 millions de comptes de Mobile Money ce qui représente 45% du nombre de comptes Mobile Money ouverts dans le monde (3) avec de plus de 500 millions de dollars de transactions par jour. Le lancement en 2007 de M-PESA de Safaricom est considéré comme une réussite et une référence mondiale.

Forts de cette croissance, de l’accès aux nouvelles technologies, les jeunes pousses innovantes africaines n’ont rien à envier aux pépites occidentales ou asiatiques. Ils ont besoin d’investissement et de fonds pour se développer et se tournent de plus en plus vers l’Asie.

L’Afrique n’est pas que des ressources naturelles (biodiversité, forêts, hydrocarbures, mines, phosphates, ressources halieutiques), c’est aussi un marché qui va atteindre 2 milliards en 2050 et des opportunités infinies en matière d’innovation et de nouvelles technologies. On voit de plus en plus de pays africains nouer de nouvelles relations avec des pays d’Asie dans un rapport gagnant-gagnant ou de collaboration Sud-Sud.

Plusieurs Start-up, Fintech, HealthTech, e-commerce et autres jeunes pousses dans plusieurs secteurs font la une des l’actualité par leurs prouesses et leur inventivité. Ils font la révolution en Afrique maintenant et sont à même d’aller au-delà si l’opportunité se présente demain pour créer monde meilleur pour tous. A titre d’exemple simplement, la liste est très longue : SunCulture et Socowatch (Kenya), MeQasa (Ghana), LIfeQ et Jumo (Afrique du sud), VConnect et Kobo360 ( Nigeria), Koolskools et Chari (Maroc), Glamera et Brimore (Egypte), Zafree Papers (Ethiopie), Enova Robotics (Tunisie), Yobante Express (Sénégal), Easy Matatu (Ouganda), Cowtribe Technology (Ghana), Bag Innovation (Rwanda), Kilimo Fresh  (Tanzanie), etc. etc.

En 2025, les technologies et les services mobiles vont constituer une part importante du PIB de l’Afrique et devront créer une valeur ajoutée de plusieurs milliards de dollars surtout avec le développement en cours des Plateformes et de l’Open Banking.

  1. https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/IT.NET.USER.ZS
  2. https://www.medias24.com/2020/02/17/digital-a-fin-2019-pres-de-70-de-la-population-marocaine-a-acces-a-internet/
  3. https://digitalfrontiersinstitute.org/blog/2021/03/30/le-mobile-money-en-afriqueun-accelerateur-au-service-de-linclusion-financiere/

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *