Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
24 Sep 2021

Blog Post

Voyages d’affaires : pourquoi les données sont essentielles dans la reprise d’activité
Brèves

Voyages d’affaires : pourquoi les données sont essentielles dans la reprise d’activité 

Alors que le retour à la vie normale s’effectue progressivement, nous assistons petit à petit à la reprise des voyages à titre personnel et professionnel. Impulsés par l’accélération des campagnes de vaccination, les entreprises et les voyageurs d’affaires ne dissimulent pas leur empressement à voyager à nouveau. Comment les entreprises du voyage peuvent se préparer au mieux à la reprise grâce aux données issues des parcours des voyageurs ?

Après plus d’une année rythmée par les confinements successifs et un contexte sanitaire inédit, le retour à une vie normale s’effectue progressivement : réouverture des restaurants et des lieux culturels, retrouvailles avec ses proches les plus lointains et surtout reprise des voyages à titre personnel et professionnel. Impulsés par l’accélération des campagnes de vaccination, les entreprises et les voyageurs d’affaires ne dissimulent pas leur empressement à voyager à nouveau or cela nécessite de prendre certaines précautions. Pour se préparer au mieux à la reprise, les entreprises du voyage peuvent s’appuyer sur les données issues des parcours des voyageurs.

Etat des lieux : un engouement freiné par la réalité de la pandémie

Selon un sondage récent publié par la Global Business Travel Association (GBTA), 3 entreprises sur 4 estiment que leurs collaborateurs sont « disposés » ou « très disposés » à partir en voyage d’affaires dans le contexte actuel. Or, si l’on perçoit une augmentation significative des flux de déplacement ces dernières semaines, on constate qu’elle concerne surtout le voyage domestique, la reprise du voyage international étant toujours ralentie par les restrictions imposées par les gouvernements. Les voyageurs ont donc besoin de retrouver un niveau de confiance plus élevé. Pour cela, les entreprises peuvent s’appuyer sur les technologies afin d’extraire et d’analyser les données relatives au parcours client, qui tend à se réinventer après la crise sanitaire. En 2019, les données collectées servaient essentiellement à construire et optimiser les programmes voyages. Même si c’est encore vrai aujourd’hui, un nouveau type de données est nécessaire pour répondre aux nouveaux besoins de réassurance et de confiance.

Du prévisible à l’imprévisible : un contexte qui a fait émerger de nouveaux besoins…

Avant la pandémie, les besoins des voyageurs étaient clairs et prévisibles et les gestionnaires de voyage avaient trois objectifs principaux : amener les voyageurs d’un point A à un point B, garantir l’application du devoir de protection et optimiser les investissements pour les déplacements d’affaires. Les statistiques liées aux réservations anticipées, l’adoption des services en ligne et le respect des politiques ont permis aux gestionnaires de voyages de faire des choix efficaces pour satisfaire les voyageurs et gérer les budgets. Or, le paysage du voyage d’affaires est désormais moins homogène. Les budgets sont alloués différemment et doivent prendre en compte de nouveaux impératifs logistiques : prévoir des séjours plus longs du fait des contraintes sanitaires ou encore adapter les effectifs pour les espaces dédiés aux réunions. Selon une étude des Entreprises Du Voyage, 80% des voyageurs d’affaires interrogés plaident en faveur du maintien de certaines pratiques mises en place pendant la crise sanitaire comme privilégier les trajets directs ou encore opter pour des hôtels et des véhicules plus confortables. Chaque voyage d’affaires doit démontrer sa valeur ajoutée avant d’être organisé par les gestionnaires de voyages avec le plus grand soin. La communication des informations auprès des voyageurs est également essentielle ainsi que leurs retours d’expérience.

…auxquels on pourra répondre grâce aux données sur le parcours des voyageurs

En effet, grâce aux informations fournies par les voyageurs, les entreprises pourront utiliser ces données au fur et à mesure pour prendre des décisions liées à l’évolution de leur politique voyages. A l’aide de ces informations, les gestionnaires de voyages peuvent rassurer les voyageurs et concevoir des programmes qui répondent à leurs besoins.  En choisissant des fournisseurs sur la base de données correspondant à l’expérience réelle des clients, la confiance dans le processus de réservation n’en sera que renforcée. De même, connaitre les destinations privilégiées pour les voyages d’affaires est essentiel : le niveau de confort et de sécurité des voyageurs peut varier selon la situation sanitaire d’un pays. La mise à disposition d’une carte thermique des destinations fréquemment visitées peut contribuer à rassurer les voyageurs sur la sécurité de leur voyage.

Après une année complexe pour le secteur, la reprise peut être envisagée de manière plus sereine par les gestionnaires des voyages sans toutefois échapper à leur devoir de vigilance. En suivant de près l’expérience des voyageurs, ils pourront ouvrir à la voie à de nouvelles approches, en lien avec les préoccupations du nouveau monde.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *