Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
03 Aug 2021

Blog Post

Météo Google en France : toujours plus de questions et de réponses dans les SERP
Brèves

Météo Google en France : toujours plus de questions et de réponses dans les SERP 

Météo Google en France : toujours plus de questions et de réponses dans les SERP Quelle part de requêtes fait remonter des résultats enrichis, que ce soit les featured snippets, les avis ou le knowledge graph ? Réponse avec les chiffres de Semrush pour le second trimestre 2021.

Avis sous forme d’étoiles, galerie d’images, box d’actus, vidéos… Beaucoup de requêtes font apparaître dans les résultats de Google des contenus mis en avant par le moteur sous diverses formes, que l’on englobe sous le terme de snippets, ou résultats enrichis. Ces briques attirent l’œil et par conséquent les clics. Elles représentent donc des opportunités pour les sites web parvenant à s’y hisser et un risque pour les autres, dont les contenus se retrouvent mécaniquement moins visibles. Dans tous les cas, leur impact sur le SEO est conséquent.

Pour le JDN, l’éditeur SEO Semrush analyse régulièrement les résultats fournis par Google.fr sur desktop et sur mobile afin de voir la part des requêtes ouvrant sur un snippet dans les résultats.

La part de mots-clés renvoyant vers une SERP pourvue d’au moins un résultat enrichi, quel qu’il soit, est de 99,6% en Juin 2021 sur desktop et 99,25% sur mobile. Deux chiffres qui dépassent le taux plus haut, enregistré en mai 2018 (98% sur dekstop et 97% sur mobile).

Ces briques de contenus sous forme de texte (paragraphe, liste, tableau : voir un exemple en cliquant ici) ont fait leur apparition dans les SERP de Google au printemps 2016. Depuis, elles ont pris leurs quartiers dans les pages de résultats où les internautes se sont habitués à leur présence. Leur nombre avait chuté au cours de l’année 2018, mais après une petite période de stabilisation, il a de nouveau beaucoup augmenté pendant 2019, sur desktop comme sur smartphone. Anna Kochegura, responsable marketing et communication chez SemRush, y voit l’influence de la recherche vocale, que Google cherche toujours à promouvoir auprès de ses utilisateurs. En juin 2021, la part de SERP contenant un featured snippet tournait autour des 12%, que ce soit pour le mobile ou pour desktop.  

Les avis (sous forme d’étoiles) font partie du paysage habituel des SERP. Les avis restent le résultat enrichi le plus fréquent parmi ceux observés par SemRush. La tendance sur ce trimestre est stable, autour des 87% , que ce soit sur mobile ou sur desktop.

  

Sur les pages de résultats de son panel de mots-clés spécifiques au smartphone, SemRush traque les images qui apparaissent en format miniature à droite du texte pour illustrer certains résultats naturels. Ce type de résultat est orienté mobile : les images sont présentes dans seulement 2,75% des cas en juin 2021 sur desktop et 69,65% sur mobile. Il s’agit du deuxième résultat enrichi le plus souvent rencontré dans les SERP sur mobile après les avis.   

Les carrousels vidéos (exemple disponible ici) ont fait leur apparition sur le desktop au printemps 2018, mais ils existaient déjà sur le mobile. Le carrousel offre une variété de résultats très séduisante pour les internautes, ce qui explique en partie son succès. C’est sur desktop que les carrousels vidéos sont les plus présents (45,09% en mars 2021), détrônant le format vidéo (26,82% sur le même mois). Sur mobile en revanche, le carrousel de vidéos ne parvient pas à s’imposer et se contente de diminuer lentement autour des 36% au profit du format des vidéos génériques. 

Vidéo : ça stagne 

Les vidéos (une vidéo proposée en haut de la SERP) stagnent durant le second trimestre de cette année 2021. Elles occupent un quart des résultats proposés par Google sur desktop, devancées par leur rival, les carrousels de vidéos qui trônent devant le format historiquement phare avec 41% d’apparition. Sur le mobile, les vidéos s’en tirent mieux avec 50,75%. Et sur ce device, les vidéos devancent les carrousels de vidéos. Deux formats de résultats enrichis qui restent présents malgré leurs fluctuations historiques.

People also ask : En passe de devenir incontournable

Pour ce petit snippet apparu dans les SERPs fin 2017 (voir un exemple ici),le deuxième trimestre de 2021 est synonyme de croissance. Présent entre 20 et 25% des SERP en 2019, ce type de snippet a poursuivi sa croissance pour atteindre un maximum de 45,5% sur desktop en mai 2021 et 51% sur mobile. Ce snippet contribue à augmenter le nombre de réponses présentes directement dans la SERP et à cerner l’intention de recherche en lui adjoignant des questions alternatives et quelques mots de réponse, issus d’un site Internet sélectionné.  

Souvent associés à l’usage du smartphone, cet encadré relié aux données de Google Maps et Google My Business (offrant un choix de commerces géolocalisés), apparaît maintenant sensiblement plus souvent sur desktop que sur mobile.  Ce résultat apparaît 18% du temps sur mobile et 20% sur desktop. Un choix étonnant de la part de Google car le géant américain associe ce snippet aux requêtes avec une intention de recherche locale. Possiblement un effet des confinements dû au Covid ?

Les internautes ont plus de chances de tomber sur un knowledge graph (qu’ils voient apparaître à droite des résultats) si Google décèle une intention informationnelle dans leur requête. Ce grand encadré associé à des requêtes de culture générale n’a plus autant la cote qu’en 2017 aux yeux de Google, qui a réduit puis stabilisé sous la barre des 15% ses apparitions depuis 2018. Cette décision se poursuit puisque les résultats comportant un knowledge graph sont stables sur desktop aux alentours des 13%. On note un sursaut sur le mobile cependant, passant d’une moyenne de 10% sur avril et mai, à 12% en juin.

Les “instant answers” (sorte de featured snippets mais sans lien vers un site internet source, voir exemple en cliquant ici) font partie des fonctionnalités qui sont limitées à un nombre de requêtes restreint de mots-clés.  Depuis leur apparition en 2016, ces onglets de réponse se cantonnent en effet à des requêtes qu’une réponse brève et précise peut satisfaire et leur proportion n’a jamais dépassé 4% des pages de résultats. Sur la période analysée, seules 1,7% des réponses sur desktop reçoivent ce type de snippet. Sur mobile, les taux d’apparition sont stables également, autour de 1,5%.

Malgré une baisse drastique (tombant à 16,7%) d’apparition des carrousels d’images en avril 2021 sur le smartphone, ce format (voir exemple ici) reste l’un des plus fréquents dans les SERP de Google.fr, sur desktop comme sur smartphone. Cette chute sur mobile s’accompagne le mois suivant d’un retour à un niveau légèrement moins important que celui atteint en mars 2021 (53,4%), atteignant 47,8% d’apparition. Sur desktop en revanche, la baisse est continue depuis mars 2021, passant de 62,2% à 50,6%.   

Les résultats shopping : au fond de classe

Avec 9,8% d’apparition dans les SERP pour desktop et 9,7% sur mobile en juin 2021, ce snippet est un de ceux qui apparaît le moins. Il est intéressant de remarquer que la tendance de ce snippet à être plus présent sur desktop que sur mobile est toujours d’actualité. Il est à noter également que la présence d’un snippet shopping réduit généralement le nombre de liens bleus dans la SERP. 

 

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *