Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
24 Sep 2021

Blog Post

Finance responsable : le petit dictionnaire indispensable
Brèves

Finance responsable : le petit dictionnaire indispensable 

Finance responsable : le petit dictionnaire indispensable ESG, ISR, fonds à impact… Un jargon incompréhensible ? Décryptez les notions clé des placements censés financer une économie plus verte et humaine.

Les placements dits responsables sont sur toutes les lèvres. Et pour cause : aujourd’hui encore très minoritaires en terme d’encours, ces produits destinés à financer une économie respectueuse de l’Homme et de l’avenir de sa planète sont appelés à devenir la norme. Les pouvoirs publics nationaux et européens sont à la manœuvre pour les rendre incontournables dans le portefeuille des épargnants. Dès 2022, tout conseiller bancaire ou financier devrait avoir l’obligation réglementaire de sonder les attentes de son client sur ce terrain avant de lui proposer un quelconque placement. A l’instar de leur devoir actuel de s’enquérir de façon formelle du niveau de risque souhaité par le client avant de l’aiguiller sur un produit financier.

Pour faire des choix éclairés dans une offre de placements aussi foisonnante que disparate, il est donc grand temps de vous familiariser avec les notions clé de cette nouvelle épargne.

Finance responsable

Ou encore souvent appelée finance durable. Ce sont les termes les plus génériques pour désigner tous les placements visant plus ou moins à servir une cause d’intérêt général : environnementale, sociale ou de bonne gouvernance des entreprises. Ils conjuguent l’approche financière habituelle, axée sur la recherche d’un rendement pour l’épargnant, avec un objectif éthique.

ESG, pour Environnement, Social et Gouvernance

Ce sont les piliers sur lesquels repose l’Investissement socialement responsable (ISR). Les trois familles de critères d’analyse des entreprises sur lesquelles l’épargnant est susceptible d’investir soit en direct (achat d’actions en Bourse), soit par le biais de fonds (Sicav, OPCVM…) logés dans un compte-titres ou une assurance-vie. Chaque entreprise est évaluée et notée en fonction de ses pratiques et de l’impact de ses activités sur l’environnement (émissions de Co2, consommation d’eau, rejets polluants…), sur la société (rémunération de ses salariés, parité homme-femme, relations avec ses sous-traitants…) et en termes de gouvernance (respect des actionnaires, transparence, stratégie fiscale…).

ISR, pour Investissement socialement responsable

On parle aussi de SRI, pour Socially responsible investment, en anglais. Il s’agit d’une méthode de sélection des entreprises composant un fonds, en combinant des critères extra-financiers (ESG) et financiers. Le gérant détermine un univers d’investissements (exemple : les petites entreprises européennes), puis en exclut les entreprises les plus mal notées sur le plan ESG. C’est sur l’échantillon restant après cet écrémage qu’il retiendra les valeurs les plus prometteuses sur le plan financier. Le label ISR français impose au gérant d’un fonds d’exclure au moins 20% des mauvais élèves ESG.

Fonds thématiques

Certains fonds thématiques sont par nature responsables, puisqu’ils investissent sur des entreprises se caractérisant par une activité favorable à l’environnement ou au bien-être social (protection des ressources en eau, lutte contre le réchauffement climatique, développement d’énergies renouvelables, etc.) ou encore par des pratiques positives (parité homme-femme, partage équitable des bénéfices avec les salariés…). Les plus connus sont les fonds “Climat”.

Epargne solidaire

Il s’agit de produits soutenant des acteurs de l’économie sociale et solidaire : entreprises d’insertion, organismes sans but lucratif œuvrant pour l’intérêt général, économie circulaire. L’épargne solidaire regroupe deux types principaux de produits : ceux qui financent ces acteurs et ceux qui leur reversent une partie de leur rendement (livrets de partage). Le label Finansol, arborés par nombre de ces placements, est un gage de qualité.

Finance à impact

Terme désignant les placements affichant un ou des objectif(s) précis (diminution des émissions de CO2, lutte contre la précarité alimentaire…) qui sont mesurables. Il s’agit d’une notion aux contours variables selon les interlocuteurs, faute de définition harmonisée. Elle ne s’applique pas à la plupart des fonds labélisés ISR !

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *