Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
24 Sep 2021

Blog Post

Paris: cale à 0,1% du record avec manque de volume (2,4MdsE)
Banque & Finances

Paris: cale à 0,1% du record avec manque de volume (2,4MdsE) 

Newsever – Pas de 28ème record absolu pour le CAC40 (+0,12%), il a manqué 6 petits points (6.
516 en clôture) pour dépasser le zénith du 2 juin… mais consolation, Paris aligne une 6ème semaine de hausse d’affilée et un gain hebdo de +0,5%.
Le point noir demeure l’absence de volume avec de nouveau moins de 2,4MdsE négociés.

Les marchés semblaient tétanisés depuis lundi dans l’attente du “NFP” : tout aurait pu se décanter ce vendredi mais le NFP accouche d’une souris !

Wall Street accroit ses gains à mi-séance et S&P tente de soulever la résistance des 4.220 pour rejoindre son record absolu des 4.232 du 7 mai dernier (4 semaines déjà)

Le Nasdaq engrange +1,4% grâce à Biogen (+6,5%), Tesla (+4,3%) et Nvidia (+3,8%).

Le CAC40 sous-performe un peu le DAX (+0,4% à 15.690 nouveau record) et l’Euro-Stoxx50 (+0,3% à 3.090, il ne parvient pas à rééditer son record des 4.100).

Les chiffres mensuels de l’emploi américain compilés par le Département du Travail montrent que l’économie américaine a généré 559.000 emplois non agricoles en mai, selon le Département du Travail, des créations un peu inférieures à la moyenne des attentes (660.000), mais le taux de chômage a reculé de 0,3 point à 5,8%, soit une baisse bien plus forte que prévu.

Le taux de participation à la force de travail est resté à peu près inchangé à 61,6%, un niveau inférieur de 1,7 point à son niveau de février 2020, le mois précédant l’émergence de la crise sanitaire aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les chiffres des deux mois précédents ont été révisés à la hausse, mais assez modestement, de 770.000 à 785.000 pour mars et de 266.000 à 278.000 pour avril, soit une révision en hausse totale de 27.000 sur cette période.

Autrement dit, le chiffre le plus marquant, c’est la contraction du taux de chômage à 5,8% alors que la Fed a fait du retour au plein-emploi l’élément central de sa politique.

La Réserve fédérale pourrait être tentée de lever le pied dans son soutien à l’économie en réduisant progressivement ses rachats d’actifs… mais avant cela, elle devra infléchir son discours qui est focalisé sur le scénario de “l’inflation transitoire”.

“Certains membres de la Réserve Fédérale font entendre leur petite musique, encore minoritaire, mais de plus en plus audible”, fait ainsi remarquer Emmanuel Auboyneau, gérant associé chez Amplegest.

“Le point d’inflexion des politiques monétaires n’est plus une hypothèse lointaine et improbable”, ajoute-t-il.

Le dernier indicateurs US du jour est sorti en milieu d’après-midi : les commandes à l’industrie américaine se sont tassées de 0,6% en avril, après un rebond de 1,4% en mars (chiffre révisé d’une estimation initiale qui était de +1,1%) selon le Département du Commerce, là où le consensus espérait une nouvelle hausse.

De leur côté, les livraisons de l’industrie se sont accrues de 0,4% en avril après une croissance de 2,1% le mois précédent. Avec l’augmentation de 0,3% des stocks, le ratio stocks sur livraisons s’est maintenu à 1,48.

Globalement, les indices US ont confirmé la robustesse de l’économie, justifiant a fortiori la possibilité d’un prochain resserrement monétaire.

Les marchés obligataires ne semblent pas s’en soucier puisque les T-Bonds US se détendent de -2Pts à 1,602% en cette veille de Weekend (ils semblent à l’arrêt depuis 3 semaines).

Les Bunds et nos OAT effacent 1,7Pts de rendement (l’OAT se détend à 0,16%).

Assez curieusement, le $ se redresse vers 1,2175 face à l’Euro (il grappille +0,15%).

Du coté des valeurs, Stellantis (+2,9%) s’impose de nouveau en tête du CAC40 et comme meilleur performance de la semaine (+6% et +40% depuis le 1er janvier) et c’est Renault qui fait les frais d’un arbitrage avec -2%.

Vivendi (-0,5%) annonce être entré en discussion avec Pershing Square Tontine Holdings (PSTH), en vue de la cession à PSTH de 10% du capital d’Universal Music Group (UMG BV) détenus par Vivendi, avant la distribution de 60% d’UMG et sa cotation. Cette opération serait réalisée sur une base de valeur d’entreprise de 35 milliards d’euros pour 100% du capital d’UMG BV.

Airbus annonce avoir signé son premier contrat Flight Hour Services (FHS) avec un client nord-américain, à savoir la compagnie aérienne JetBlue qui acquiert ainsi des services de maintenance à long terme des composants Airbus pour ses 70 avions A220 en commande.

L’AMF annonce que l’offre publique d’achat simplifiée (OPAS) visant les actions Natixis, déposée par JPMorgan Chase Bank (succursale de Paris) pour le compte de BPCE, sera ouverte du 4 juin au 1er juillet 2021 inclus.

Le titre Interparfums progresse de près de 1,5% suite à l’annonce de négociation avec Salvatore Ferragamo. Le groupe a annoncé des négociations exclusives en cours avec Interparfums pour gérer les cosmétiques de prestige, la licence mondiale des parfums de la marque Ferragamo.

Copyright (c) 2021 -. Tous droits réservés.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *