Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
25 Sep 2021

Blog Post

Paris : 9 semaines de hausse sur 10, 6ème mois positif sur 7
Banque & Finances

Paris : 9 semaines de hausse sur 10, 6ème mois positif sur 7 

Newsever – La Bourse de Paris (+0,75% à 6.
484) a repris le funiculaire haussier qui escalade le “mur de la peur” (de l’inflation) depuis 8 séances… et surtout depuis 10 semaines.
Le mois de mai pourrait être le 4ème de hausse consécutive et le 6ème sur 7.

Le CAC40 a inscrit un nouveau record annuel et de 21 ans à 6.494 et le CAC40 “GR” finit au-dessus des 18.300Pts ce vendredi (il aligne son 10ème record absolu depuis le 1er mai) pour un gain hebdomadaire de +1,5% et annuel de +18% (contre +16,8% pour le CAC “PX1”).

Mais tout cela se déroule sur fond d’évaporation des volumes avec moins de 2,3MdsE échangés à 17H29 pour quasiment 1% de hausse (et tout juste 3MdsE au final, c’est incroyable pour une séance de record avec 40Pts de mieux).

L’Euro-Stoxx50 n’est pas en reste avec un nouveau record à 4.070 (+0,75%) tandis que le DAX30 (+0,7%) finit à 15.520 (il tutoie également son zénith historique des 15.560Pts).

Les indices n’ont pas réagi aux chiffres les plus attendus de la semaine: les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 0,5% en avril par rapport au mois précédent aux Etats-Unis, d’après le Département du Commerce, une progression supérieure aux +0,1 à +0,2% anticipée.

Pour leur part, leurs revenus ont rechuté de 13,1%, une baisse plutôt moins forte que celle anticipée en moyenne par les économistes (-14%).
Mais le chiffre le plus attendu, c’était l’indice des prix PCE qui s’est accru de +0,6% en séquentiel de +0,7% en “core rate” (0,6% anticipé) pour s’établir à +3,6% (et +3,1% hors énergie et alimentation), des niveaux jamais constatés en 30 ans.

Le PMI de Chicago vient de sortir bien plus vigoureux que prévu (à 75 contre un consensus de 68) et le “sentiment” des consommateurs ressort conforme aux attentes, à 83.

Devant la multiplication des signes de redressement économique, les stratèges tablent sur une poursuite du “rally”, décrivant une tendance de fond haussière “sans équivoque”.

A mi-séance, le S&P 500 (+0,3%) reste à 0,4% de son record absolu des 4.232, le Dow Jones gagne également +0,3 à +0,4%, le Nasdaq presque +0,6% à 13.8200Pts: les 3 indices tutoient leurs records en cette ultime séance du mois de mai puisque Wall Street sera clos lundi (Memorial Day est un jour férié aux Etats Unis)..

Les T-Bonds US se détendent de -2% à 1,593% malgré la publication du PCE à 3,6% et du PMI de Chicago plus robuste que prévu.

Du côté des statistiques hexagonales, les prix à la consommation devraient augmenter de 1,4% en mai 2021, après une inflation en rythme annuel de +1,2% observée le mois précédent, selon l’estimation provisoire sur un an réalisée par l’Insee en fin de mois.

L’institut de statistiques précise que cette accélération de l’inflation le mois dernier résulterait notamment d’une accélération des prix de l’énergie, tandis que les prix des services et ceux du tabac ralentiraient.

Au premier trimestre 2021, le PIB de la France en volume baisse légèrement de -0,1% (après -1,5% au quatrième trimestre 2020 et un consensus de +0,4%) selon l’Insee.

Il s’établit à 4,7% en deçà de son niveau du quatrième trimestre 2019, dernier trimestre avant la crise sanitaire.

Par ailleurs, Les dépenses de consommation des ménages français en biens chutent en avril (-8,3% en volume par rapport à mars), baisse qui provient principalement des achats de biens fabriqués (-18,9%) avec la mise en place du troisième confinement à compter du 3 avril.

Dans l’actualité des valeurs françaises, les locomotives du jour sont les valeurs du luxe (Kering et L’Oréal à +1,6%, et nouveaux records) plus Airbus et Safran à +1,3%.

Dans le même secteur aérien, Figeac Aero progresse de plus de 5% après avoir fait le point sur son activité dans la soirée d’hier et présenté un chiffre d’affaires de 201,2 ME au titre de son exercice 2020/21, soit un repli de 55,4% par rapport à l’exercice précédent.

Worldline (+1,5%) a fait part du projet d’acquisition de Cardlink, principal fournisseur de services réseau d’acceptation des paiements en Grèce, pour 92,5% de son capital, en partenariat avec le directeur général qui en conserve 7,5%.

Copyright (c) 2021 -. Tous droits réservés.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *