Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
25 Sep 2021

Blog Post

Apple : les conditions d’étanchéité de l’iPhone attaquées en action de groupe
World

Apple : les conditions d’étanchéité de l’iPhone attaquées en action de groupe 

Pour ses iPhone, Apple assure une garantie d’étanchéité depuis plusieurs années qui s’est améliorée avec le temps, augmentant la profondeur d’immersion sans dommage jusqu’à 6 mètres pour les derniers modèles.

Intégrer une protection contre les infiltrations d’eau et de poussière, voire contre les immersions, n’est pas tant une incitation à utiliser son smartphone sous l’eau mais plutôt un moyen de prolonger la durée de vie des appareils mobiles face aux petits accidents du quotidien ou au manque de soin du consommateur.

Pour autant, la firme est pointilleuse sur la question de la mise en contact de ses appareils mobiles avec les éléments liquides, notamment via le fameux indicateur passant du vert au rouge lors d’une mise en contact avec l’eau.iFixit iPhone 12 Pro Max

Apple peut alors décider d’exclure l’appareil mobile de la garantie si elle estime que cela résulte d’un comportement inapproprié. Un refus de prise en charge aux Etats-Unis a déclenché l’ouverture d’une action de groupe qui attaque les bases de la garantie pour les immersions, et notamment la certification IP68 validée pour les iPhone récents.

Du protocole de certification à la réalité

Elle fait notamment valoir que les conditions d’exclusion de garantie sont trop strictes. Les tests de certification IP se déroulant en laboratoire et avec de l’eau pure, Apple exclut en principe les immersions en piscine et eau de mer du fait de la  présence de chlore ou de sel jugés corrosifs.

Dans ces conditions, l’exclusion de garantie peut être invoquée quasiment dans tous les cas, fait valoir la plainte. Elle s’attaque aussi au principe de l’indicateur d’immersion puisque le simple fait de rincer son smartphone après aspersion de café ou de jus de fruit le fera passer au rouge et pourra conduire Apple à refuser une prise en charge.

La plainte attaque donc sur le décalage entre les promesses marketing d’étanchéité validée par la certification IP et la réalité du consommateur confronté la plupart du temps à un refus.

La plaignante, Antoinette Smith, fait valoir que le refus de garanties lui a engagé des frais, un fonctionnement amoindri et une valeur de revente affaiblie et que, si elle avait été informée de la réalité de la prise en charge en cas d’immersion, elle n’aurait pas acheté un iPhone.

L’action de groupe pourra s’appuyer sur une décision de justice datant de fin 2020 et qui a conduit à une sanction de 10 millions d’euros sur cette même problématique de refus de prise en charge liée à une exposition à un liquide.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *