Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
25 Sep 2021

Blog Post

Discours de Castex : 20 départements sur la sellette, variants… Les annonces
Brèves

Discours de Castex : 20 départements sur la sellette, variants… Les annonces 

Discours de Castex : 20 départements sur la sellette, variants... Les annonces [CASTEX] La conférence de presse du Premier ministre est terminée. Pas de nouveaux confinements locaux, mais 20 départements placés sous “surveillance renforcée” en vue d’un confinement partiel à compter du week-end du 6 mars. Découvrez le reste des annonces.

20:53 – “On perd du temps”, déplore le médecin et maire de Coubron  

“On perd du temps, prenons la décision, elle arrivera cette décision, on aurait pu confiner complètement certaines régions. On n’a pas voulu le faire”, s’alarme le docteur Ludovic Toro, médecin maire UDI de Coubron, en Seine-Saint-Denis. “Ils arrivent quand les vaccins, elles arrivent quand les décisions ?”, se questionne-t-il sur BFMTV. 

19:02 – Merci de nous avoir suivis

La conférence de presse du Premier ministre est maintenant terminée. Retrouvez ici les principales annonces.

18:43 – Pas de relâchement dans les départements les moins touchés

Interrogé sur la possibilité d’alléger les restrictions dans les territoires les moins touchés par l’épidémie, le Premier ministre répond par la négative et estime que “l’évolution globale en France et en Europe ne nous permet pas à ce jour d’envisager des mesures de relâchement” dans ces zones.

18:40 – Des mesures de même nature que celles prises à Nice et à Dunkerque dans les 20 départements surveillés

Les mesures que nous pourrions prendre après concertation si la situation venait encore de se dégrader seraient de la même nature que les mesures prises dans l’agglomération niçoise et à Dunkerque, confirme le Premier ministre lors de la séance de questions réponses. Nous verrons avec les autorités locales s’il y a lieu de prendre des mesures complémentaires au cas par cas, précise le chef du gouvernement.

18:36 – Alain Fischer revient sur l’efficacité et la réputation du vaccin AstraZeneca

Alain Fischer déplore la “mauvaise presse” qu’a le vaccin AstraZeneca en France. “Les premières études cliniques montraient un certain taux d’efficacité, initialement de 62%, rappelle-t-il, mais lorsque ce vaccin est administré de façon optimale le taux monte jusqu’à 82% si l’on respecte un délai de 12 semaines entre la première et la deuxième injection.” En Ecosse, le taux de protection est le même chez les personnes vaccinées par le vaccin Pfizer que chez celles vaccinées avec AstraZeneca, annonce le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale sur la base d’une étude révélée ce jour. “Il semble que ce vaccin soit efficace chez les personnes âgées de plus de 65 ans jusqu’à 80 ans. Si ces résultats se confirment, il pourra être proposé aux personnes de 65-74 ans qui ne disposent pas actuellement de vaccin.”

18:25 – Des précisions sur le calendrier de vaccination

Les personnes 64 à 75 ans accèderont aux vaccins à ARN d’ici le mois d’avril, assure le ministre de la Santé Olivier Véran. Les 50 à 64 ans sans comorbidité pourront quant à eux accéder au vaccin AstraZeneca en pharmacie courant mars.

18:21 – Présence des variants en hausse sur le territoire français

Alors qu’ils représentaient 36% des cas la semaine dernière, Olivier Véran annonce qu’aujourd’hui “plus d’un cas de Covid-19 sur deux est lié au variant anglais”. La présence des variants sud-africain et brésilien se stabilise autour de 6% des cas.

18:17 – La carte des départements qui seront peut-être en confinement partiel à compter du 6 mars

Le Premier ministre n’a pas encore annoncé de confinements locaux ailleurs qu’à Dunkerque et sur le littoral des Alpes Maritimes. En revanche, il annonce que 20 départements sont placés en surveillance renforcée. Ces territoires pourront faire l’objet de confinements le week-end si la situation sanitaire continue de s’y dégrader. Si c’est le cas, le confinement partiel entrera en vigueur le week-end du 6 mars et sera annoncé la semaine prochaine.

18:16 – Confinement prolongé à Mayotte pour “au moins quinze jours”

Alors que l’île est confinée depuis le 5 février, le Premier ministre annonce que ce confinement sera prolongé pour deux semaines au minimum.

18:15 – Une première injection pour tous les plus de 50 ans à la mi-mai

“A la mi-mai, toutes les personnes de 50 ans se seront vues proposer une première injection”, déclare le Premier ministre en conférence de presse, qui insiste sur le fait que la vaccination cible en priorité les populations qui doivent l’être.

18:14 – “Nous vaccinons les bonnes personnes”

Alors que la campagne de vaccination se poursuit, le Premier ministre défend sa stratégie vaccinale. “Nous vaccinons les bonnes personnes” affirme-t-il, ajoutant que les personnes à risque sont désormais “mieux protégées”. La vaccination sera ouverte aux plus de 65 ans début avril.

18:10 – 20 départements en surveillance renforcée, annonce Jean Castex

“La situation épidémiologique et hospitalière dans certains départements suscite une vigilance maximale car ces territoires cumulent des indicateurs défavorables : un taux d’incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants, une part de variants supérieure à 50%, une pression hospitalière proche du seuil critique et une circulation virale qui commence à s’accélérer sérieusement”, explique Jean Castex. “A l’heure où nous parlons, ils sont au nombre de 20. Nous plaçons ces départements en surveillance renforcée.” Des concertations avec les élus pour sont prévues dans les jours qui viennent afin d’envisager des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque, détaille le Premier ministre. “Nous prendrons des mesures renforcées si la situation continue de se dégrader qui entreront en vigueur le week-end du 6 mars.”

18:07 – Jean Castex repousse l’idée d’un confinement national

“Un confinement peut être nécessaire mais il n’est jamais anodin” juge le Premier ministre, qui préfère “tout faire pour repousser le confinement et laisser à la vaccination le temps de produire ses effets.”

18:02 – Jean Castex plante le décor

“La situation sanitaire de notre pays s’est dégradé au cours des derniers jours”, déplore le Premier ministre, avec plus de 30 000 cas positifs hier, “un chiffre que nous n’avions pas atteint depuis novembre dernier. Le virus gagne du terrain depuis une semaine”.

18:01 – La conférence de presse de Jean Castex a débuté

La conférence de presse de Jean Castex a débuté. Suivez en direct les annonces du gouvernement.

17:45 – Début de la conférence de presse de Jean Castex dans quelques minutes

La conférence de presse de Jean Castex, qui accompagnera le ministre de la Santé Olivier Véran lors de son désormais traditionnel point hebdomadaire sur l’évolution de la situation sanitaire en France, débute dans quelques minutes, à 18 heures. Une prise de parole très attendue au lendemain de l’annonce d’un confinement partiel le week-end à Dunkerque, après celui du littoral des Alpes Maritimes annoncé plus tôt en début de semaine.

17:35 – Les anticorps monoclonaux, bientôt utilisés en France contre le Covid-19 ?

Dans la lutte face au Covid-19, les traitements par anticorps monoclonaux ouvrent de nouvelles perspectives et devraient bientôt être disponibles en France. Actuellement utilisés pour soigner certains cancers, le principe de ces traitements est de fournir à l’organisme des molécules qui miment la fonction des anticorps que le corps pourrait fabriquer naturellement pour se défendre contre la présence d’un virus. Concernant le Covid-19, le traitement permettrait de limiter les formes graves de la maladie.

17:16 – Niveau d’alerte sanitaire abaissé au Royaume-Uni

Les autorités sanitaires britanniques ont décidé ce jeudi 25 février d’abaisser le niveau d’alerte relatif au Covid-19 de cinq, son maximum mis en place le 4 janvier, à quatre. Les chefs médicaux des quatre nations constitutives du pays (Angleterre, Ecosse, pays de Galles, Irlande du Nord) ont déclaré dans un communiqué commun que le risque de submersion des hôpitaux avait “reculé”. Par ailleurs, l’Angleterre a dévoilé lundi 22 février un plan de déconfinement progressif prévoyant la réouverture des écoles à la mi-mars et autorisant les bars, les restaurants et les commerces non-essentiels à reprendre leur activité à l’extérieur à la mi-avril tandis qu’il leur faudra patienter jusqu’à mi-mai pour reprendre leur activité en intérieur.

17:06 – Jean Castex ne devrait pas annoncer de nouveaux confinements locaux

Selon BFMTV, Jean Castex ne devrait pas annoncer de nouveaux confinements locaux au cours de la conférence de presse, mais il reviendra sur la situation des départements dans lesquels le taux d’incidence explose. Le Premier ministre devrait également évoquer la stratégie vaccinale et le traitement à base d’anticorps monoclonaux qui pourrait bientôt être autorisé en France. Toujours selon BFMTV, accompagneront ce soir le Premier ministre : le ministre de la Santé Olivier Véran, le Pr Alain Fischer, responsable de la stratégie vaccinale, et le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef du service d’infectiologie de l’hôpital Bichat.

16:51 – Chute de la natalité en France pour la première fois depuis 1975

Le nombre de naissances dans l’Hexagone a baissé de 13% en un an, invalidant la thèse d’un baby-boom lié au confinement. Selon l’Insee, cette diminution “pourrait être liée” à la crise sanitaire mais il faudra attendre les prochains mois pour confirmer la tendance.

16:25 – Pfizer-BioNTech : une troisième dose de vaccin pour se protéger des variants ?

L’alliance germano-américaine a indiqué dans un communiqué publié ce jeudi 25 février qu’elle allait “étudier (les effets) d’une troisième dose du vaccin Pfizer-BioNTech pour évaluer la sécurité et la façon dont est tolérée une piqûre de rappel”. Les deux entreprises ont annoncé qu’elles proposeraient cette troisième dose aux participants de leur essai clinique initial, “six à douze mois” après les deux premières doses, afin de tester “l’efficacité d’une troisième dose contre les variants” en circulation ou futurs.

16:14 – Moderna présente un vaccin contre le variant sud-africain

La société américaine Moderna a annoncé ce mercredi 24 février avoir développé une version spécifique de son vaccin anti-Covid, contre le variant sud-africain. Cette version modifiée est prête à être testée sur des humains dans le cadre d’essais cliniques et lance la course aux vaccins contre les variants du Covid-19.

16:06 – 67% des Français favorables à des confinements locaux le week-end

Alors que des confinements partiels ont été annoncés pour les deux prochains week-ends sur le littoral des Alpes-Maritimes et à Dunkerque, 67% des Français se disent favorables à l’instauration de telles mesures dans “les zones les plus touchées par l’épidémie”, selon un sondage réalisé par l’Institut Elabe pour BFMTV. Par ailleurs, d’après le même sondage, 60% des Français déclarent s’attendre à un reconfinement national à venir.

15:57 – La circulation des variants en hausse dans l’Hexagone

Alors que l’épidémie semble repartir à la hausse dans l’Hexagone, les variants seraient progressivement en train de remplacer la souche historique du Covid-19. Le ministre de la Santé Olivier Véran avait indiqué lors de son dernier point presse, jeudi 18 février, que le variant britannique représentait désormais 36% des contaminations en France et le variant sud-africain 5%. La circulation en hausse des variants, plus contagieux que la souche historique, pourrait impliquer “une croissance rapide des cas” dans les semaines à venir, d’après l’Inserm.

15:36 – Un sommet européen pour une stratégie commune face aux variants

Face à la menace des variants du Covid-19, les dirigeants européens se réunissent aujourd’hui à 15 heures en visioconférence. Les Vingt-Sept devraient profiter de ce sommet virtuel pour évoquer les restrictions de circulation entre pays ou encore l’éventualité d’un futur “passeport vaccinal”.

15:31 – La vaccination ne suffira pas à éviter un bond des hospitalisations, selon l’Institut Pasteur

Dans une étude publiée ce mercredi, l’Institut Pasteur estime que l’avancée de la campagne de vaccination contre le Covid-19 dans l’Hexagone ne permettra pas à elle seule d’éviter une poussée des hospitalisations à un niveau supérieur au pic de la première vague. En cause, la progression du variant britannique, jugé 50% plus contagieux que la souche historique. Il devrait peser pour plus de la moitié des nouveaux cas positifs dès le 1er mars et 91% au 1er avril, estiment les chercheurs.

15:22 – Pour l’OMS, le “Covid long” doit être une priorité

Les symptômes durables du Covid-19, qui affectent de plus en plus de malades, doivent être “de la plus haute importance pour toutes les autorités sanitaires” a affirmé ce jeudi Hans Kluge, directeur de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé. “C’est une priorité claire pour l’OMS” et les personnes souffrant de ces symptômes “doivent être entendues si nous voulons comprendre les conséquences à long terme” a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

15:12 – “Fermer l’Ile-de-France tout de suite”

Les voix de scientifiques appelant à un durcissement local des mesures sanitaires continuent de s’élever. Invité de BFMTV ce jeudi, Rakif Masmoudi, médecin urgentiste à l’Hôpital européen Georges Pompidou de Paris estime qu'”Il faut fermer l’Ile-de-France tout de suite. On n’est pas dans l’exponentiel mais dans une situation tendue tous les jours”.

15:10 – Prolongation du confinement à Mayotte ?

Le préfet de Mayotte doit faire savoir ce jeudi 25 février si le confinement, mis en place il y a trois semaines le 5 février, est prolongé ou non. Malgré les restrictions strictes, les chiffres de l’épidémie restent préoccupants sur l’île, dont l’hôpital unique est sous forte tension. Les autorités sont contraintes d’évacuer des patients vers La Réunion, alors que le variant sud-africain représente désormais 100% des nouveaux cas à Mayotte.

15:03 – Axa condamné en appel à indemniser un restaurateur

L’assureur Axa a été condamné par la cour d’appel d’Aix-en-Provence à indemniser un restaurateur marseillais pour ses pertes d’exploitation dues au Covid-19. C’est la première fois qu’une juridiction d’appel statue au fond sur ce type de litiges, dont sont actuellement saisies d’autres cours.

LIRE PLUS

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *