Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates !

Trending News
22 Oct 2021

Blog Post

Classement de la visioconférence : Zoom propulsé en tête, Teams en chute libre
Brèves

Classement de la visioconférence : Zoom propulsé en tête, Teams en chute libre 

Classement de la visioconférence : Zoom propulsé en tête, Teams en chute libre Le JDN publie en exclusivité la quatrième édition de ce classement mensuel réalisé par notre partenaire Witbe, qui mesure la qualité d’usage en France de Google Meet, Cisco WebEx et consorts.

A l’occasion de cette quatrième édition du classement JDN de la performance des outils de visioconférence, Zoom reprend le dessus. L’application californienne détrône Teams qui s’était hissé en tête du palmarès le mois dernier. Le service de visioconférence intégré au logiciel de team messaging de Microsoft avait alors profité d’une baisse des temps d’accès à Zoom, tant du point de vue de l’organisateur que des invités.

Ce classement des applications de visioconférence est réalisé en exclusivité pour le JDN par Witbe, expert français du monitoring de la qualité de service digital. Quatre critères sont passés au crible pour dresser le ranking : la disponibilité des outils, le temps de création d’un meeting, le temps d’accès à un meeting pour les invités, et la qualité du signal vidéo. Pour effectuer les mesures, Witbe teste chaque mois un scénario de visioconférence sur chaque application toutes les 20 minutes pendant environ une semaine. Pour cette édition, les mesures ont été réalisées du 3 février à 12 heures au 10 février 2020 à 10 heures(lire la méthodologie). Voici les résultats de cette troisième édition :

Le décrochage de Teams s’explique par une baisse du taux de disponibilité de l’application. De 100% en janvier, il chute à 99,2% en février sur la semaine mesurée. “Nous observons des incidents répétés sur la période de test”, constate Cyril Ledain, solution architect chez Witbe, avant de préciser : “Des problèmes de performance sont apparus sur les temps d’établissement de la connexion.” Des latences, pouvant atteindre jusqu’à 10, 15, voire 20 secondes, qui touchent à la fois les scénarios de mesure du point de vue des organisateurs et des invités (voir capture ci-dessous).

Des problèmes de connexion pour Teams

Graphique issu du Data Lab de Witbe sur les temps d’accès à Microsoft Teams du 3 février 2020 à 12 heure au 10 février 2020 à 10h. © Witbe

“En comparant les temps d’établissement de connexion relevés pour Teams aux résultats obtenus dans Witbe Smartping (outil mesurant la performance du réseau, ndlr), on se rend compte que les mauvaises perf de l’application sont corrélées avec des latences sur l’infrastructure réseau”, souligne Cyril Ledain. D’après le système de supervision de Witbe, le flux vidéo de Teams est acheminé différemment au moment où les dégradations surviennent.

Quand la performance est normale, Microsoft Teams emprunte la route réseau représentée dans la capture d’écran ci-dessous. “Une route qui se traduit par 3,3 millisecondes de RTT réseau“, observe Cyril Ledain.

Un routage réseau défaillant ?

Route réseau empruntée par Microsoft Teams hors périodes de dégradation. © Witbe

Quand les temps d’accès sont perturbés, le flux vidéo de Teams transite par une route réseau différente qui, elle, engendre des RTT pouvant atteindre 15 à 20 millisecondes. Une route dont les adresses Internet (IP) appartiennent d’ailleurs au réseau du cloud Azure de Microsoft (par exemple 104.44.236.85, 104.44.28.188). “A l’autre bout de la chaîne, ces problèmes se retrouvent dans les requêtes HTTP, avec des Post pouvant dépasser 8 seconde”, constate Cyril Ledain.

Route réseau empruntée par Microsoft Teams au moment où les dégradations de performance sont observées. Le adresses Internet concernées (ici en orange) appartiennent au réseau du cloud de Microsoft (Azure). © Witbe

Lors du classement de janvier, le temps d’accès à Zoom avait littéralement explosé, passant d’un peu plus de 2 secondes en moyenne à 4,9 secondes côté organisateur et à 4,4 secondes côté invité. Force est de constater que l’application de San José n’a pas redressé la barre dans ce domaine, ses temps d’accès demeurent au-dessus de 4 secondes. “Nous avons constaté fin décembre une mise à jour de la plateforme avec de nouvelles fonctionnalités, touchant au speaker et à la gallery view, qui pourraient expliquer ce trou d’air”, indique-t-on chez Witbe.  

Zoom toujours en tête sur la qualité vidéo

Sur le front de la qualité vidéo, Zoom conserve une nouvelle fois la première place. Une position qu’il a su maintenir depuis le lancement du classement en octobre dernier. En janvier, la plateforme avait pourtant enregistré un taux de pixellisation en nette hausse, de 7% à 18%. Une tendance qui avait alors été compensée par un taux d’images saccadées divisé par deux, pour s’établir à 6%. 

Sur la semaine de mesure de février, Zoom ramène son taux de pixellisation à 12% tout en affichant un taux d’images saccadées de 8%. Ce qui reste un bon compromis comparé aux résultats vidéo très nettement inférieurs de Google Meet, Microsoft Teams et Cisco WebEx.

Classement de la qualité vidéo
  Indicateur global Witbe de qualité vidéo Taux d’images vidéo floues Taux d’images vidéo pixélisées Taux d’images saccadées
1. Zoom

3.3

19%

12%

8%

2. Google Meet 2.7 30% 17% 16%
3. Teams 2.4 28% 33% 20%
4. Webex 2.3 19% 41% 23%

“Le faible pourcentage de macro-pixel chez Zoom s’explique probablement par la mise en œuvre de techniques avancées de traitement d’image”, estime Mathieu Planche, PDG de Wtibe.

Retrouvez l’édition précédente du classement : Classement de la visioconférence en décembre 2020 : Zoom en tête, mais talonné par Teams

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *